j’ai eu grâce a mmride, Genève l’occasion d’essayer le virusII de Suzuki,

oh, ne vous faites pas d’illusions, ce n’était qu’un tout petit essai, mais j’en ai tout de mème retire quelques impressions que je me permets de vous livrer .

le concept du virus est ne de l’esprit tortueux de suzuki suisse, je présume que l’on doit encore cela a Dom , afin d’avoir le roadster ultime, et je pense qu’ils ont réussi…

nous avons donc une base de gsx-r 1000 2018, en gros une selle et un réservoir fixes sur un propulseur de missile sol-sol de 202 CV aides par un shifter up et down .
il y a plusieurs modes pour le traction control, de 1 a 5 pour le circuit (gsx-r oblige), et au delà pour la route, ne vous inquiétez pas, a 6, vous aurez toujours un magnifique cheval sauvage qui tentera de vous montrer le ciel a chaque torsion de la poignée droite.

au démarrage, j’ai eu une impression de rigidité monstrueuse, comme je revenais de deux semaines de vacances en DL, je vous laisse imaginer la différence, nous avons la un cadre des plus sains, qui est fait pour se maintenir tant en ligne droite qu’une fois inscrit en courbe, rigoureux et rassurant, bref, Suz quoi 😉

le départ en ville était un peu laborieux, tant le moteur a envie de s’ébrouer et de vous montrer ce qu’il sait faire, mais mème sur un filet, vous pourrez rouler tranquillement aux vitesses légales, (a condition de maitriser la rotation au micron de votre poignet droit… autrement vous ne pourrez rester aux vitesses légales), cela fut difficile je vous l’avoue, tant on a envie de tourner cette poignée qui ne demande que ça.

la position est a mi chemin entre le confort et le sport grâce au guidon positionne bien droit , mais je ne pense pas que l’on pourra rouler des heures et des heures au guidon de cette moto, le dos est mis a rude épreuve par la position et la suspension rigide.

une fois passe le panneau de fin de limitation, on tourne la poignée et c’est la que l’on se rend compte de l’efficacité de ce moteur et du shifter, un vrai truc a se faire retirer le permis, voire plus tant il
monte avec facilite dans les tours, le shifter permet des montées de rapport rapides, précis et sans douleur, vous remarquerez a peine que vous montez les rapports, au début cela m’a perturbe , il m’a fallu un
temps d’adaptation car j’avais tendance a vouloir tirer l’embrayage , mais une fois habitue ca se fait tout seul, la précision dans les petites courbes et l’agilité de la bête m’ont impressionne, les balancements d’une courbe a l’autre ne demandent quasi pas d’effort contrairement a mon b-king qui vous offre une séance de bodybuilding a chaque changement d’angle 😉

le freinage est également excellent, il faut bien cela afin de freiner et arrêter cette fusée.

l’heure du retour a sonne beaucoup trop vite, je n’avais qu’une envie, aller tâter du circuit, c’est la première fois que je ressentais cela.
et je pense que les muscles de cette moto sont faits pour cela et risquent de créer quelques piétons et remplira certainement un peu les caisses de la maréchaussée 😉

en gros c’est une machine splendide avec des capacités monstrueuses a ne pas mettre en toutes les mains, cela demande en effet un comportement hyper-responsable, et il ne semble pas non plus y avoir de bagagerie possible … mais qui voudrait voyager avec un tel engin ?

je n’ai malheureusement pas eu le temps de voir ce qu’il en était de la consommation.
par contre le rayon de braquage est très très large , nous sommes loin de l’engin agile a basse vitesse, il vous faudra anticiper et prévoir large pour les demi tours, ou pour vous faufiler entre deux voitures
pour aller vous parquer.

Conclusion

ce Virus est sans aucun doute le roadster quasiment ultime qui vous permettra de mettre tout le monde d’accord sur route ainsi que sur piste.


j’ai aimé :

les différents réglages de l’antipatinage
la stabilité de l’engin
la puissance
le shifter
la lisibilité des compteurs et indicateurs

je n’ai pas aimé:

l’absence de petits rangements pour un porte monnaie, une carte de crédit , 
ne pas avoir eu plus de temps pour l’essayer correctement 😉
la commande de grands feux étrange

je lui mettrait bien un 7.5 sur 10 a mon bananometre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *